Feeds:
Articles
Commentaires
En quelques mots, notre histoire de schiste et de permis est loin d’être terminée.
Nous sommes en train de nous battre contre le Ministère de l’Ecologie qui tient un double discours.
Au lieu d’assumer pleinement sa position (“on est pas si contre que ça, on est même un peu pour”), un moyen “subtil” est mis en oeuvre:
• laisser les pétroliers faire des procès contre l’Etat, (environ 25 procès depuis le mois de janvier)
• ne pas se présenter aux audiences, (l’Etat ne présente aucune défense, ne répond pas aux convocations, ne rédige pas de “mémoires en défense”)
• perdre systématiquement tous les procès (au nom de l’adage “les absents ont toujours tort”)
• et nous dire ensuite “vous voyez bien, nous on est contre le pétrole de schiste, mais la justice a tranché, on est obligé de signer les permis”.
C’est la manœuvre contre laquelle nous nous battons depuis plusieurs semaines.
Le paroxysme a été atteint vendredi 8: les représentants des collectifs agissant en Seine et Marne ainsi que les élus de ces territoires avons été convoqués par le ministre.
Nous l’avons entendu nous dire: “je suis d’accord avec vous, vous me connaissez, je me suis battu contre les OGM, contre les permis de recherche de gaz de schiste, mais là, je n’y peux rien, l’Etat est condamné par la justice, il faut qu’on signe, si on ne ne fait pas, ça coûtera encore plus cher”.
Nous avons dénoncé ces propos.
Non, la justice n’a pas condamné l’Etat à signer, elle a condamné l’Etat à justifier son refus de signer
 des arrêtés de mutation de permis de recherche exclusif d’hydrocarbures.
Aujourd’hui nous dénonçons la manipulation dans laquelle on souhaite nous engluer.
Non, l’Etat n’a pas l’obligation de signer ces documents. 
Ces arrêtés de mutation ne doivent pas être signés. 
 
Si le gouvernement signe ces documents, il avoue implicitement aujourd’hui, qu’il soutient les pétroliers dans leur volonté d’explorer (donc d’exploiter) les hydrocarbures non conventionnels (les pétrole et huile de schiste) comme il les a soutenus en ne se présentant pas devant les tribunaux admnistratifs.
Prendre prétexte d’une condamnation en justice, mal interprétée, pour signer c’est avouer son incapacité à prendre une vraie décision politique concernant les énergies extrêmes.
On peut enfin s’étonner que le ministre de l’écologie se réjouisse de la décision du Conseil Constitutionnel d’avoir conforté une loi qui autorise les expérimentations, qui interdit la fracturation hydraulique sans la définir. A-t-il oublié qu’en 2011 les élus socialistes, au motif que le projet de loi présenté par C.Jacob était mal rédigé et pouvait être dangereux, n’avaient pas pris part au vote de cette loi?
Pour connaître les dernières informations concernant la signature des arrêtés de mutation, quelques liens:
• le communiqué de presse des collectifs présents à la réunion du 8 novembre:
• une excellente tribune d’Arnaud Gossement, publié sur le site de Terra Eco:
Nous n’avons qu’une seule arme: notre parole.
Nous avons besoin de porte-voix… 
à relayer, à diffuser, sans modération…
1000 mercis!
Publicités
Bonjour à Toutes et Tous,
Ça bosse fort en Ile de France  !!! Bravo à Eux !!! 
Faut pas lâcher, y a encore pas mal de boulot, mais ça prend une tournure intéressante 😉 
Bon, ça n’empêchera pas l’exploitation des gaz de couche !!! A moins que le Ministère n’ai compris, enfin que ce ne sont pas des gaz de mine et qu’ils sont en train de se faire avoir par les industriels…
Les mots sont quand même choisis dans ce communiqué pour faire le service minimum…

« Plus généralement, il a rappelé sa farouche opposition à l’exploitation des gaz de

schiste par fracturation hydraulique et a précisé que : « nous devons sans attendre

nous détourner de notre sempiternelle addiction aux énergies fossiles, en cohérence

avec l’objectif fixé par le président de la République de réduire de 30% notre

consommation d’hydrocarbures à horizon 2030 ». »

Alirm

L’association ALIRM, qui gère les finances des collectifs de Lozère a tenu son AG le mercredi 13 novembre.
Au cours de l’année écoulée,les fonds de l’ALIRM ont été utilisés de la façon suivante :
– Achat de matériel ( banderole, badges, auto collants…)
– Don de soutien aux cultivateurs polonais qui ont occupé tout l’été le site de forage de CHEVRON pour s’opposer au forage d’exploration.
– Remboursement ( très partiel ) des frais de déplacement pour ceux qui nous représentent régulièrement aux réunions de la coordination nationale et sur des actions de terrain. Un grand merci à eux !
La caisse est maintenant presque vide…
Si vous souhaitez nous aider afin que nous puissions continuer notre action, vous pouvez faire un don à l’association : chèque à l’ordre de l’ALIRM à envoyer à la trésorière, Paulette BOUDON, 12 rue de l’Eglise, 48400 Florac.
Même si la fracturation hydraulique reste interdite, nous ne sommes pas à l’abri pour autant.  Les pétroliers continuent leur forcing. Le gaz de houille sera vraisemblablement exploité.
Le dernier bulletin du  ministère mentionne, en ce qui concerne la prospection et l’exploitation d’hydrocarbures:
59 permis de recherche
115 demandes de permis de recherche ( à très grande profondeur…)
64 concessions en phase d’exploitation
4 demandes de concession.
Merci de votre soutien.
Bien amicalement.
La secrétaire

La colère des Hérissons : un ouvrage engagé contre les gaz de schiste

Hachette romans – Parution le 16 octobre 2013

www.jacquescassabois.com

Romancier, auteur de nombreux livres historiques pour enfants et adolescents ( Jeanne ; 1212, la croisade des indignés ; Le premier roi du monde …) , Jacques Cassabois change ici de registre.

En écrivant La colère des hérissons , il a choisi de mettre toute la force de son écriture au service d’un engagement contemporain et d’un appel à la conscience citoyenne. Il s’adresse ainsi aux jeunes dont l’avenir est aujourd’hui en train de se jouer, hommes et femmes de demain qui ont encore entre leurs mains le pouvoir de changer les choses.

LA COLÈRE DES HÉRISSONS est avant tout un roman, une épopée protestataire, doublée d’une intense histoire d’amour entre les deux leaders, Clémence et Louis. Portés par la pureté de leur révolte et l’intransigeance de leurs 16 ans, ils n’ont qu’un seul objectif : l’abandon des forages et la défense de la terre.

Étayé par un travail de recherche important sur les réalités du combat quotidien  de citoyens engagés et militants contre les gaz de schiste, La colère des Hérissons ouvre le champ des possibles dans un contexte écologique indécis.

Un nouveau souffle dans son travail de romancier pour Jacques Cassabois.

http://www.romandie.com/news/n/_Roumaniegaz_de_schiste_des_villageois_bloquent_des_travaux_d_exploration_pour_Chevron30141020132033.asp

Roumanie/gaz de schiste: des villageois bloquent des travaux d’exploration pour Chevron

PUNGESTI (Roumanie) – Les habitants d’un village roumain où le géant américain Chevron compte débuter l’exploration pour les gaz de schiste ont empêché lundi les engins de chantier de commencer les travaux, a constaté un correspondant de l’AFP.

Entre 300 et 400 habitants de la commune de Pungesti, retraités, femmes, enfants, agriculteurs venus avec leurs charrettes et leurs chevaux, se sont rassemblés pour crier leur opposition à Chevron et empêcher l’arrivée d’engins de chantier qui doivent commencer les travaux pour construire une sonde d’exploration dans la localité de Silistea.

Le convoi de sociétés contractées par Chevron transportant les excavateurs, un pont mobile et d’autres engins n’a pas pu arriver jusqu’au terrain, a constaté un correspondant de l’AFP.

De nombreux enfants portaient des pancartes affichant: stop Chevron.

Nous ne leur permettrons pas de venir ici même si nous devons mourir. Ils sont venus avec des gendarmes, des gardiens pour nous faire peur mais on veut seulement qu’ils nous laissent en paix même si nous sommes pauvres, a déclaré Gheorghe Hrum, cantonnier retraité de 76 ans.

Les manifestants ont également réclamé la démission du Premier ministre Victor Ponta, accusé d’avoir accordé des permis d’exploration à Chevron alors que la coalition de centre gauche au pouvoir, l’Union sociale libérale, promettait de s’y opposer quand elle était dans l’opposition.

Chevron a obtenu en juillet des permis d’exploration des gaz de schiste dans trois villages de cette région pauvre du nord-est de la Roumanie avec à terme l’ambition de développer l’extraction par fracturation hydraulique ou fracking.

Cette méthode, utilisée aux Etats-Unis mais interdite en France en raison des risques pour l’environnement, consiste à injecter à très haute pression de l’eau mêlée à du sable et des produits chimiques pour libérer le gaz de la roche.

Les défenseurs de l’environnement mettent en garde contre des risques de pollution notamment des nappes phréatiques.

Chevron promet de respecter toutes les normes environnementales.

(©AFP / 14 octobre 2013 20h31)

Le samedi 19 octobre, les Collectifs contre le gaz de schiste de la Drôme, d’Ardèche, de l’Hérault, du Gard et de tout le Sud-Est organisent à Montélimar une grande manifestation contre le gaz et le pérole de schiste, dans le cadre de la journée internationale Global Frackdown, dans un contexte national de remise en cause de la loi interdisant la fracturation hydraulique. Faites passer l’info !
POUR RAPPEL, cette loi votée en juillet 2011 sous la pression des citoyens a conduit à l’abrogation des permis de Montélimar, Villeneuve-de-Berg et Nant et entraîné le rejet de demandes de permis notamment en Drôme. Mais les avocats de Shuepbach Energy ont obtenu son réexamen par le Conseil Constitutionnel qui rendra sa décision le 11 octobre. Si la loi est retoquée, les compagnies gazières rentreront dans leur droit ! Si elle ne l’est pas, leur lobbying continuera auprès des parlementaires et de l’opinion publique en vue de la faire amender.

Quelle que soit la décision du Conseil Constitutionnel, venons en nombre réaffirmer notre refus de toute exploitation du gaz de schiste et montrer notre solidarité avec celles et ceux qui luttent dans le monde contre les hydrocarbures non conventionnels, dont plusieurs représentant(e)s viendront de loin témoigner ce 19 octobre !

Gaz et huile de schiste : ni ici ni ailleurs, ni aujourd’hui, ni demain !

LE 19 OCTOBRE : OÙ, COMMENT, À QUELLE HEURE ?
DÉPART : à 14h de la place de l’Abbé Pierre à Montélimar (= rond-point Saint James). Vous trouverez en pièce jointe le parcours de la manif et le plan des parkings possibles.
COVOITURAGE : rendez-vous sur http://agenda.covoiturage.fr/autre/14047-global-frackdown-2-montelimar
PROGRAMME : derricks mobiles, Schiste 1er, personnalisation de masques, « die-in », grande Marée Noire, prise de parole des délégations étrangères et des collectifs, musiques déambulatoires, Pipi-mobile, tartines et buvette à l’arrivée…

PARTICIPEZ ACTIVEMENT ET INSCRIVEZ-VOUS AU CHOIX POUR…

1 – commander des affiches et les coller aux endroits adéquats de notre région ! Pour avoir des affiches A2 et peut-être des tracts s’il en reste : francois.velliet@orange.fr pour la Drôme, hagi.dou@wanadoo.fr pour l’Ardèche
2 – organiser un bus avec vos amis, collègues ou militants du même secteur ! Contact et plan pour les parkings les mieux adaptés : Alain Volle alainvolle26@gmail.com
3 – préparer des gateaux, que nous vendrons au stand-buvette, pour financer les frais d’affichage et autres ; vous pourrez déposer vos confections avant la manif à l’Espace Saint-Martin, ou bien en début de manif à André, ou bien quand vous arrivez en fin de manif… Essayez de prévenir Alixe Poncelin si vous comptez en amener, Contact Alixe : felixelechat@hotmail.com
4 – aider à tenir des stands ou filer des coups de main d’organisation, pendant la manif : informez Alixe de votre disponibilité : contact Alixe : felixelechat@hotmail.com
5 – participer à l’encadrement de la manif (vous aurez un brassard orange spécial !) : vous serez informé du déroulement en départ de manif par Mireille, inscrivez-vous auprès d’elle : contact Mireille : mireille.bertaux@yahoo.fr
6 – apporter votre mégaphone (si vous ou votre organisation en possède un) pour diffuser tout au long du défilé les slogans (Des fromages ! Pas des forages !) qui seront répétés par la foule. Vous pouvez aussi proposer vos slogans !Contacts : Alain Volle alainvolle26@gmail.com
7 – lancer la marée noire pendant le défilé : contactez Christophe pour les consignes  christophe.ceres@live.fr
et pour vous donner une idée, la première Marée Noire a été lancée à Crest ici (http://stopaugazdeschistevaldedrome.eklablog.com/la-premiere-maree-noire-contre-le-gaz-de-schiste-a100810129)
8 – apporter vos instruments de musique, votre stand ambulant anti-GDS ou venir avec tout son groupe musical ou battucada pour animer tout le défilé dans Montélimar entre 13 h et 16 h, puis à l’arrivée à l’Espace St Martin vers la buvette jusqu’à 18 h ou plus !
Profitez-en pour venir avec vos pancartes spontanées, vos calicots, badges ou banderoles de vos collectifs locaux respectifs, en oubliant les drapeaux de toutes les organisations politiques et syndicales (mais militants de ces organisations solidaires avec cette lutte anti-GDS : gardez vos badges et autocollants !), échanger avec les internationaux qui seront présents ce jour-là de Pologne, Angleterre et autre, et prendre des photos ou films de cet évènement pour diffusion militante et souvenirs de la puissance collective que représente notre mouvement citoyen !
MERCI DE S’INSCRIRE POUR AIDER à la réussite de cet important évènement ! 
NO GAZARAN !
Lire l’encadré de cet article…. Tout en bas…