Feeds:
Articles
Commentaires

PCF

Un document étonnant… A voir…

PCF divion[1]

Publicités
Oui, encore une victoire de la mobilisation !!!
le Ministre de l’écologie Philippe Martin ne signera pas les mutations de permis du Bassin Parisien en faveur de Hess !!!
 
Voici une bonne nouvelle, et bravo à tous ceux qui se mobilisent pour abattre un par un chaque permis… c’est pas gagné, mais ça avance…
Je vous recommande chaudement la lecture de cet article qui explique tout rapidement et simplement 😉
 
Au passage, l’OPECST a mis en ligne une version provisoire de son rapport dont nous parlions hier :
Oui, sans surprise, le rapport de l’OPECST est sorti aujourd’hui… Ci-dessous le lien vers un article qui explique bien ce qu’il contient… Sans surprise donc, mais ça fait très très peur à lire…
De plus, le rapport a été voté par 19 voix contre 2 (seuls les 2 élus EELV ont voté contre, ouf…) sachant que les 36 parlementaires, membres de l’OPECST, se répartissent ainsi : 19 affiliés à la majorité gouvernementale (gauche) et 17 affiliés à l’opposition (droite)… Quelle direction va donc prendre le gouvernement ? Quelle est la « sincérité » du ministre PS de l’Écologie Philippe Martin ? Mettons-nous encore assez de « pression » pour espérer stopper l’offensive combinée des industriels qui ont les moyens de se mettre les élus dans la poche ?

Gaz de schiste : des parlementaires appellent à lancer des forages expérimentaux :

Le rapport n’est pas encore en ligne, mais il le sera ici http://www.senat.fr/opecst/rapport.html je ne saurai vous dire quand… ils sont assez lents à l’OPECST pour mettre en ligne…
Pendant ce temps là, les industriels avancent leurs pions dans le Nord-Pas de calais et en Lorraine…

Mission d’enquête sur l’exploitation possible du méthane dans le Nord-Pas-de-Calais

Oui, les experts auto-proclamés de l’Académie des sciences font encore des leurs… ce n’est pas leur première « production » pro gaz de schiste, il faut faire avec… cette semaine devrait aussi sortir le rapport définitif de l’OPECST (Bataille et Lenoir) qui, lui aussi, sans surprise, ira dans le même sens… tout comme Philippe Martin (ministre de l’écologie) qui va signer la mutation des 7 permis (pétrole de schiste) en bassin parisien…
 
L’article qui résume l’avis de l’Académie des sciences :
 
Le rapport complet :
 
 
Tout va bien quoi 😉
Nous sommes tous responsables de cette folie consommatrice qui pousse les industriels à chercher toujours plus de ressources fossiles…
Ils ne respectent plus rien ! Ainsi le gouvernement du Botswana a « vendue » quasi la moitié de la Réserve du Kalahari central (Botswana – CKGR) qui abrite les derniers chasseurs bushmen d’Afrique à des compagnies énergétiques internationales pour la recherche de gaz de couche (CBM coalbed methane) qui vont utiliser la technique controversée de ‘fracturation hydraulique’.
 
C’est le même type d’exploitation qu’on nous promet en France (Nord, Pas de calais, Lorraine, Bouches du Rhône, etc…), chouette, NON ?
 
Va t’on laisser faire ?
 
Vous pouvez lire cet article pour comprendre, puis de visionner la vidéo, car même si elle est en anglais, les images parlent d’elles mêmes…
L’article en français : http://www.survivalfrance.org/actu/9767
 

Voici un article qui résume bien la situation actuelle sur les mutations de permis en Ile de France:

http://www.lejdd.fr/Economie/L-Etat-relance-le-debat-sur-le-petrole-de-schiste-640313

Source: prix Pinocchio: http://prix-pinocchio.org/rubrique.php?id_rubrique=7

L’Argentine, son tango, sa viande, ses étendues sauvages et… ses gaz de schiste ? 3ème pays mondial en termes de réserves exploitables d’hydrocarbures non conventionnels, elle est devenue la destination rêvée des compagnies pétrolières ! Parmi elles, Total est opérateur de plusieurs permis de tight gas et gaz de schiste, jusque dans une réserve protégée en Patagonie…

auca-mahuida-fracking

Suite à la découverte de larges réserves de gaz et huiles de schiste fin 2010, le gouvernement argentin a renationalisé la compagnie pétrolière YPF… et ouvert les portes à des géants mondiaux du secteur : Total, Chevron, Shell, etc.Depuis, la mobilisation de la société civile n’a fait que croître, avec intimidations et répression comme unique réponse. À aucun moment, les populations n’ont été consultées, ni même les communautés indigènes mapuche sur les terres desquelles se trouvent plusieurs projets (1).

Deuxième opérateur gazier du pays, Total s’est empressé de se jeter sur ces ressources, annonçant fièrement dès janvier 2011, une prise de participation dans 6 premiers permis de gaz de schiste, dans la province de Neuquén en Patagonie. Rien de plus naturel pour ce groupe pétrolier qui indique qu’« innover pour conquérir les nouveaux domaines (…) est un axe historique de [sa] stratégie », et est donc « impliqué dans l’ensemble des gaz non conventionnels » (2).

Parmi ces projets, celui très controversé de Pampa las Yeguas II se trouve dans la réserve provinciale Auca Mahuida, site pourtant protégé pour sa faune (plus de 100 espèces, telles que le guanaco, le ñandu et le puma) et sa flore (dont 14 espèces endémiques).

Les travailleurs de la réserve se sont prononcés contre l’adjudication de ce permis et l’utilisation de la fracturation hydraulique : « Il est paradoxal que l’entreprise qui réalisera cette activité (Total Austral) soit originaire de France, pays où cette activité est interdite en raison des graves dommages qu’elle produit pour l’environnement et la santé humaine » (3). Infrastructures invasives, pollution des eaux, fuites de méthane, risques de cancer motivent l’opposition des populations locales contre ce projet, qui menace leurs activités traditionnelles d’élevage.

Suite à une inspection, le Secrétariat de l’Environnement a pointé de nombreuses irrégularités. Par ailleurs, une plainte avait été déposée contre ce projet (4). Mais rien ne semble freiner les ambitions de Total dans ce pays convoité : l’entreprise vient d’annoncer un investissement de 400 millions de dollars pour lancer deux projets pilotes sur son permis Aguada Pichana, dans la célèbre formation schisteuse de Vaca Muerta.

En savoir plus :

(1) Le communiqué de presse des Amis de la Terre France : « Gaz et huiles de schiste : répression des manifestants et violences contre communauté mapuche en Argentine ».

(2) Le communiqué de Total du 14 janvier 2011.

Les projets de gaz non conventionnels de Total dans le monde (site internet officiel).

(3) Journée de mobilisation organisée par les travailleurs d’Auca Mahuida en mars 2013, « Safari contra el fracking en Auca Mahuida » et le clip vidéo.

Le communiqué des travailleurs du syndicat ATE de la Direction d’Aires Naturelles protégées de la Province de Neuquén.

(4) « Sanción a Total por temas ambientales » ; « Impugnan el proyecto de gas no convencional en Auca Mahuida ».